Accueil > BLOG > Chaudière à condensation ou chaudière basse consommation

Chaudière à condensation ou chaudière basse consommation

jeudi 24 février 2011

Chaudière à condensation : le standard réglementaire basse consommation. Le rendement d’une chaudière à condensation est supérieur à 100%. Tous simplement car la chaleur latente des fumées est récupérée et transférée à l’eau ce chauffe. En revanche les fumées, au lieu de sortir à 250°C, sortent à température plus basse de l’ordre de 40°C. Ce phénomène de condensation s’effectue d’autant plus que les retours de chauffage sont froids ; sous le point de rosée, globalement inférieur à 55°C.

Récupérer la chaleur des fumées. Dans les temps actuels, cela parait évident de récupérer la chaleur des fumées, mais pendant longtemps les fumées de chaudières étaient très chaude de 220 à 250°C et réchauffaient « l’extérieur » ! Aujourd’hui, une chaudière à condensation peut ainsi faire gagner facilement 15% de rendement, soit rapidement 15% d’économies d’énergie.

Place au plancher chauffant et radiateurs basse température. Qui dits retours de chauffage froids, disons à température inférieure à 50°C, dit émetteurs basse température, dit plancher chauffant ou radiateur basse température. En fait, la chaudière à condensation « condensera » toute l’année, si mon aller de chauffage sera de l’ordre de 55°C, et forcément le retour sera inférieur à ce point de rosée. On peut ainsi disposer d’un rendement annuel supérieur à 100% sur PCI (Pouvoir Calorifique Supérieur).

La chaudière à condensation ; chaudière adaptée à l’habitat BBC, basse consommation. Pourquoi ? Touts simplement car la maison BBC est extrêmement bien isolée thermiquement et nécessite de ce fait que peu de puissance de chauffage. Le moindre radiateur, même à 50°C couvre les besoins de déperditions de la pièce à chauffer. Il devient inutile de produire et de chauffer de l’eau à 90°/70°C, comme il y a quelques dizaines d’année, pour des bâtiments faiblement isolés. Aujourd’hui avec la venue de la RT 2012 imposant un niveau BBC à toute construction neuve, les besoins de chauffage sont de plus en plus minimisés. Une eau de chauffe de 50°C est largement suffisante pour un plancher chauffant ou des radiateurs.

C’est l’eau chaude sanitaire qui devient le point névralgique sur le plan énergétique. Pourquoi ? Car c’est le poste le plus consommateur de la maison BBC ; jusqu’à 50% du bilan annuel ! La puissance pour produire de l’ECS sera de 16 kW quand elle sera de 5 kW pour le chauffage. La température aussi sera de l’ordre de 60°C ou 55°C pour éviter tout risque de prolifération de la légionellose

Chaudière condensation et énergie renouvelable solaire ; le couple gagnant. Une chaudière gaz apportant l’énergie d’appoint au solaire thermique qui fonctionnerait en priorité, est un couple énergétique gagnant et des plus efficace qui existe sur le plan de la performance énergétique. Si de plus la chaudière condensation est au gaz, avec une coefficient de conversion d’énergie primaire de 1, alors le système "gaz condensation + solaire" produit un bilan de consommation d’énergie primaire des plus faible par rapport à n’importe qu’elle autre solution technique.

- > La réglementation RT2012, les questions et réponses de l’expert !

- > La chaudière à condensation. Explications

- > Dossier XPair sur le chauffage condensation.

- > Dossier XPair sur le chauffage et l’ECS avec le solaire thermique.

SPIP | Se connecter | Plan du site | MENTIONS LEGALES | Suivre la vie du site RSS 2.0