Accueil > BLOG > Chaudière à condensation et panneaux solaires : un mariage de fortune (...)

Chaudière à condensation et panneaux solaires : un mariage de fortune !

lundi 16 juillet 2012

Dans le tertiaire et l’habitat neuf il est nécessaire de respecter la réglementation thermique 2012. C’est aussi mettre en œuvre un système énergétique à haute efficacité énergétique.

La solution technique qui consiste à installer une chaudière gaz condensation couplée à des capteurs solaires thermiques se positionne comme une solution à haute efficacité énergétique puisque le rendement chaudière est optimum et le système globale utilise une énergie gratuite le solaire. C’est donc une solution hydraulique optimisée sur le plan énergétique puisque la chaudière ne fonctionne que lorsque l’énergie solaire n’est plus suffisante et aura par conséquent tout donné. L’efficacité énergétique globale sera d’autant plus intéressante que le régime d’eau chaude sera de type basse température. En effet, même avec un rayonnement solaire modéré dans la journée, l’eau chaude pourra monter dans le ballon solaire par exemple à 35°C, ce qui sera suffisant pour l’eau chaude sanitaire mais également pour un système de chauffage basse température comme un plancher chauffant.

La solution « chaudière gaz condensation + solaire » est une solution qui répond à la RT 2012.

Différents schémas sont possibles et s’adaptent aussi bien en maison individuelle qu’en logement collectif, aussi bien dans le neuf ou dans l’existant où le marché de remplacement est considérable

En habitat individuel
- On utilisera le chauffe-eau solaire individuel ou CESI pour chauffer l’eau chaude sanitaire. La chaudière apportant le complément en cas de manque d’ensoleillement.
- On utilisera le système solaire combiné ou SSC qui apporte sa contribution solaire pour la production d’eau chaude sanitaire plus un soutien au chauffage de la maison. Rappel : ce système est d’autant plus efficace que le régime de température est bas !

En habitat collectif

Les systèmes solaires pour les systèmes collectifs sont en progression. La rentabilité est atteinte, plus facilement que pour l’habitat individuel du fait du foisonnement des besoins et des apports solaires

Le problème de l’individualisation des charges en collectif

Pour individualiser les charges d’eau chaude sanitaire et/ou de chauffage, il existe les solutions CESCI et CESCAI (chauffe-eau solaire collectif à appoint individualisé), recommandées pour l’habitat collectif. Citons des marques comme VIESSMANN ou DE DIETRICH THERMIQUE qui commercialisent des systèmes chaudières individuelles/capteurs collectifs dit CESCI ou CESCAI.

SPIP | Se connecter | Plan du site | MENTIONS LEGALES | Suivre la vie du site RSS 2.0