Accueil > APPROCHE TECHNIQUE > Chaudière fioul

Chaudière fioul

jeudi 22 août 2013

La chaudière fioul est également conçue comme pour une chaudière gaz. Certains chaudières de type au sol par exemple fonctionnant indépendamment au fioul comme au gaz en fonction du bruleur dont elles sont équipées. Les chaudières de petite puissance, disons inférieures à 50 kW, elles sont souvent totalement équipées, de bruleur, de régulation, voire de panoplies de raccordements hydrauliques.


La chaudière fioul est conçue de manière à assurer dans les meilleures conditions la combustion du fuel. Elle est de type en acier la plupart du temps mais également fonte. La chambre de combustion est de type à parcours des fumées inversé c’est-à-dire que les gaz brûlés reviennent vers l’avant de la chaudière pour parcourir ensuite les tubes de fumées d’avant en arrière jusqu’à la boîte à fumée. Ces tubes de fumée sont munis d’ailettes formant turbulateurs en vue d’améliorer les échanges thermiques.

La chaudière fioul tire parti également de la condensation. On parle alors de chaudière fioul à condensation. Les rendements, sont alors supérieurs à 100% car la chaleur latente des fumées des fumées est récupérée. Attention, la chaudière fioul à condensation est d’une conception et construction qui doit être très robuste du fait de l’acidité accrue des condensats.

L’avantage de la chaudière fioul à condensation réside dans la simplicité de travaux dans les opérations de rénovation thermique. Que fait el particulier quand il doit changer sa chaudière fioul à bout de souffle et s’il ne dispose par d’un gros budget. Il remplace simplement sa chaudière et la « passe » en condensation pour gagner 15% environ d’économies d’énergie. Attention également au tubage de son conduit de fumées qu’il devra également réalisé.

Accès aux chroniques techniques sur le portail expert de la performance énergétique

SPIP | Se connecter | Plan du site | MENTIONS LEGALES | Suivre la vie du site RSS 2.0