Accueil > APPROCHE TECHNIQUE

APPROCHE TECHNIQUE

  • Chaudières murales à gaz

    22 août 2013

    La chaudière murale gaz a fait son apparition dans les années 1960 lors du développement du chauffage central. Ce dernier apportait le confort collectif mais restait à individualiser les charges de chauffage appartement par appartement.
    Le principe de la chaudière murale gaz est similaire à celui des chauffe-eau à gaz à production instantanée d’eau chaude sanitaire. Les principaux éléments en sont : le corps de chauffe à tube à ailettes, le brûleur à gaz, l’électrovanne gaz avec son thermocouple, la (...)

  • Pompe à chaleur en relève de chaudière

    22 août 2013

    Chaudière et pompe à chaleur ne sont pas des générateurs concurrents.
    La pompe à chaleur comme le solaire sont classés dans la catégorie des systèmes à énergie renouvelable. La pompe à chaleur absorbe néanmoins un tiers de l’énergie qu’elle produit (c’est le COP, coefficient de performance). Le solaire lui est complètement captif, et restitue quasiment cent pour cent de l’énergie qu’il absorbe. Encore faut-il que les besoins d’eau chaude ne soient pas trop décalés par rapports aux apports solaires. Sinon, il (...)

  • Chaudière bois

    22 août 2013

    La chaudière bois a considérablement évoluée. Rendez-vous compte qu’elle peut atteindre des rendements de l’ordre de 93% et fonctionner automatiquement toute l’année avec le même confort qu’en chaudière par exemple fioul, avec seulement un ou deux remplissage de combustible par an.
    La chaudière bûches
    De plus le bois est une ressource d’énergie présente en France et en Europe et cassée dans les énergies renouvelable. En effet, lors de la combustion du bois, le cycle carbone est quasiment neutre du fait (...)

  • Chaudière fioul

    22 août 2013

    La chaudière fioul est également conçue comme pour une chaudière gaz. Certains chaudières de type au sol par exemple fonctionnant indépendamment au fioul comme au gaz en fonction du bruleur dont elles sont équipées. Les chaudières de petite puissance, disons inférieures à 50 kW, elles sont souvent totalement équipées, de bruleur, de régulation, voire de panoplies de raccordements hydrauliques.
    La chaudière fioul est conçue de manière à assurer dans les meilleures conditions la combustion du fuel. Elle (...)

  • Chaudière standard, chaudière basse température, chaudière condensation

    22 août 2013

    Globalement et en fonction de leur efficacité énergétique, nous distinguons trois grands type de chaudières. La chaudière standard dont les rendements sont de l’ordre de 92%La chaudière basse température dont les rendements sont de l’ordre de 94% La chaudière à condensation dont les rendements peuvent dépasser les 100%Les chaudières standards
    Ce sont les chaudières les moins chères et les plus courantes. Leur rendement instantané est de l’ordre de 92 %. Elles exigent une température minimum d’irrigation (...)

  • Chaudière gaz à condensation

    22 août 2013

    La chaudière à condensation est une chaudière dans laquelle l’eau à réchauffer refroidit la fumée de la chaudière à des températures inférieures à 50°C. Cela fonctionne donc avec des retours de chauffage les plus froids possible pour atteindre ce que l’on appelle le point de rosée. Ceci permet la condensation d’une partie de la vapeur produite lors de la combustion et la récupération de l’énergie qui a été nécessaire à sa production dans le foyer de la chaudière.
    La chaudière à condensation fonctionne (...)

  • Technologies de chaudières

    22 août 2013

    Chaudière fonte et chaudière en acier
    La fonte est plus lourde et plus cassante que l’acier. Par contre, elle résiste bien à la corrosion.
    Les chaudières en fonte contiennent en général beaucoup d’eau et leur inertie convient bien aux combustibles solides dont l’approvisionnement est difficile à réguler.
    L’échangeur est constitué d’éléments assemblés. Elles peuvent donc, lorsque nécessaire, être rentrées par élément dans la chaufferie et montées sur place. Les chaudières en acier sont plus légères, plus (...)

  • Rendement chaudière et puissance nominale

    22 août 2013

    La chaudière ci-dessous fournit 100 kW à l’eau de chauffage. C’est sa puissance nominale (ou puissance utile). La puissance nominale d’une chaudière est celle indiquée par le fabricant et qui sera fournie à l’eau de chauffage.
    La puissance nominale est inférieure à celle fournie par le brûleur (reçue par la chaudière).
    En effet, pour fournir 100 kW, une chaudière standard a dû recevoir environ 108 kW, car elle a des pertes : Par ses parois (1 kW environ) Par son conduit de fumées (7 kW environ) sous (...)

  • Rendement chaudière sur PCI ou sur PCS

    22 août 2013

    Le PCI est le Pouvoir Calorifique Inférieur du combustible. Il indique la quantité de chaleur qu’il va libérer lors de la combustion par unité de volume ou de masse.
    Ainsi, le PCI du gaz naturel est d’environ 10 [kWh/m3], celui du fuel domestique de 11,7 [kWh/kg], celui du charbon d’environ 6500 [kWh/ tonne].
    On indique les rendements de chaudière sur le PCI. Ceci veut simplement dire que l’on compare les quantités de chaleur ’libérées’ par le combustible à la quantité de chaleur fournie à l’eau. (...)

  • Les nouveaux besoins BBC

    22 août 2013

    Nouveaux besoins – nouvelles chaudières
    Nous disposons de moins de ressources énergétiques. L’énergie fossile coûte cher y compris sur le plan de l’environnement, il faut donc la préserver, la limiter, la maitriser. Se chauffer en gaspillant n’est simplement plus possible. C’est pourquoi nous nous dirigeons vers un bâti « bio-conçu », c’est-à-dire extrêmement bien protégé en termes de déperditions, bien exposé aux apports gratuits du soleil, disposant d’une inertie captant et diffusant dans le temps la (...)

  • Chaudières et combustibles

    19 août 2013

    On distingue les combustibles solides (charbon, bois), liquides (fuel domestique, fuel lourd) et gazeux (gaz naturel, GPL).
    Les GPL (butane et propane) sont des Gaz de Pétrole Liquéfiés obtenus à partir du pétrole.
    Lorsqu’une chaudière peut être utilisée avec plusieurs combustibles différents, elle est dite poly-combustibles.
    Dans les chaudières à combustible solide, le bois ou le charbon sera en général enfourné manuellement. Les chaudières gaz et fuel seront équipées d’un brûleur en charge de (...)

  • Chaudière et solaire

    19 août 2013

    L’habitat BBC sera solaire, ou ne sera pas !
    C’est en partie faux, mais en grande partie vrai. Il n’y a qu’à consulter la réglementation thermique RT 2012 qui « impose » une énergie renouvelable pour toute maison neuve après le 1er janvier 2013. Le solaire est l’énergie gratuite par excellence !
    De plus l’habitat BBC qu’il soit individuel ou collectif, voit son bilan de consommation orienté à 50% pour les besoins d’eau chaude sanitaire – cela est bien normal puisque les besoins de chauffage sont réduits (...)

  • Chaudière hybride

    19 août 2013

    La chaudière hybride est une mi-chaudière gaz et une mi-pompe à chaleur électrique. Elle est dite « hybride » ! Ces nouveaux produits sortis en 2010 pour des applications domestiques, permettent en un seul module de tirer parti dans un ensemble packagés des 2 énergies, le gaz condensation en période de pointe et hivernale, et l’électricité en périodes tempérées valorisant au maximum le COP de la pompe à chaleur.
    Chaudière hybride et concept bi-énergie intégré Ainsi que le concept bi-énergie pompe à (...)

  • Régulation de chaudière et domotique

    19 août 2013

    Régulation de température
    La régulation de température ambiante s’effectue généralement avec une loi d’eau. C’est-à-dire en fonction de la température extérieure, l’eau de chauffage est plus ou moins chaude. Elle sera par exemple de 70°C par -10°C extérieur et progressivement diminuera et sera de 30°C par +10°C. Régulation de chaque pièce
    Cette loi d’eau est ensuite ajustée en fonction de la température ambiante des locaux à vivre. Apports solaires ou besoins physiologiques différents des occupants peuvent (...)

  • Chauffage gaz BBC avec le vecteur air

    19 août 2013

    Vecteur air BBC
    L’habitat BBC ou conforme à la réglementation thermique RT2012, ne pourra s’effectuer à moindre coût qu’en « pensant » dès la conception à des systèmes intégrés tenant compte de la nouvelle proportion des besoins énergétiques dit BBC. Or, ce n’est plus le chauffage qui l’emporte, les besoins sont de 2 ou 3 kW peut-être pour une maison fortement isolée et bien exposée (fort coefficient Bbio). C’est l’eau chaude sanitaire qui nécessitera 15 kW de puissance, et qui représentera 50% des (...)

  • Eco-générateur

    19 août 2013

    Grand comme une chaudière murale et de même apparence, l’éco-générateur est un chaudière pour l’habitat qui fonctionne sur le principe de la cogénération, soit qui produit de la chaleur et de l’électricité à partir d’une source unique de gaz ; en principe le gaz naturel, voire le gaz propane.
    C’est une solution répandue en Europe mais encore très nouvelle dans l’habitat en France, (env. 100 éco-générateurs fonctionnent aujourd’hui dans le cadre de tests). L’avantage est de couvrir les besoins en chauffage, (...)

  • Chaudière électrique

    19 août 2013

    La chaudière électrique est peu utiliser en France malgré un cout de kWh des plus avantageux en Europe. Hormis dans des applications de confort telles réchauffeurs d’eau de piscine ou application de chaudières industrielles, la chaudière électrique souffre d’un fonctionnement couteux à effet Joule direct. La chaudière électrique avec résistances plongeantes ou thermoplongeurs qui réchauffent l’eau de l’accumulateur jusqu’à la température maximale de 110°C deviennent de plus en plus rare car trop onéreuse (...)

  • Chaudière vapeur

    19 août 2013

    Chaudière vapeur
    De telles chaudières sont utilisées pour la production instantanée de vapeur lorsque les besoins de courte durée et à des températures élevées. Exemple stérilisation à plus de 110°C avec de la vapeur 180)C – 10 bars. L’eau chaude ne pourrait monter si haut en température et c’est le processus vapeur qui donne le meilleur résultat. D’autres applications sont : process industriels divers, laveries, cuisines collectives, hôpitaux…
    Dans certains vieux immeubles d’habitation on rencontre encore (...)

  • Cheminées et évacuation des fumées

    19 août 2013

    Fonctionnement d’une cheminée
    La fonction d’une cheminée est d’évacuer les gaz brûlés résultant du processus de combustion qui s’est déroulé dans une chaudière, et, d’aspirer simultanément l’air comburant nécessaire. Le tirage alors nécessaire dans la cheminée résulte de la différence de masse volumique entre les gaz brûlants qui s’élèvent dans la cheminée et une colonne d’air froid extérieur de même hauteur.
    Dans le cas d’une chaudière à tirage naturel, le conduit de fumée doit être capable d’induire un courant (...)

  • Chaudière condensation et chaufferies

    19 août 2013

    Chaudières à condensation à un seul retour
    A la différence des chaudières standards et de certaines chaudières à haut rendement, les chaudières à condensation ne présentent pas de limite basse de température de production. Il est donc possible d’assurer directement une loi de chauffe par action sur un brûleur modulant. Sauf si la chaudière est par ailleurs en charge de la production d’eau chaude sanitaire, il n’est plus utile d’installer une vanne trois voie en régulation de la température de départ.
    En (...)

  • Rénovation de chaufferie

    19 août 2013

    Particulièrement en rénovation, si la chaufferie comporte 2 chaudières, il n’est pas très utile que les 2 chaudières soient passées à la condensation. On n’arrive pas à obtenir un régime d’eau basse température toute l’année. En effet, les 2 chaudières ne sont nécessaires que par grands froids donc peu de jours par an. De plus, durant ces périodes, les températures de retour sont élevées et le rendement des chaudières à condensation n’est pas optimal. L’amortissement financier d’une 2ème chaudière à (...)

  • Chaudières à gaz à brûleur atmosphérique

    19 août 2013

    Il existe deux types principaux de brûleur à gaz : le brûleur atmosphérique qui est un brûleur sans ventilateur et dans lequel l’air nécessaire à la combustion est aspiré par la simple ascension des gaz brûlés et le brûleur à air soufflé dans lequel l’apport de l’air comburant s’effectue au moyen d’un ventilateur.
    Les principaux documents réglementaires et normes en vigueur à respecter sont la NF D 35-331 « Chaudières à brûleurs atmosphériques utilisant les combustibles gazeux pour chauffage central par l’eau (...)

  • Histoire de la chaudière

    19 août 2013

    Années 1955-1960 : apparition des foyers au fuel en France avec les premières chaudières à éléments en fonte, et l’apparition de nouvelles chaudières plus performantes après crise du pétrole de 1973. Après 1973 : chaudières chauffage central avec rendements plus élevés et réductions des pertes par les gaz brûlés par rayonnement ainsi qu’à l’arrêt du brûleur.
    Années 1980 : Amélioration des rendements avec les lois d’eau soit des chaudières dont la température d’eau varie progressivement en fonction de la (...)

SPIP | Se connecter | Plan du site | MENTIONS LEGALES | Suivre la vie du site RSS 2.0